4 août 2013

Et si les désirs de la chair n'étaient pas ce qu'on pense?

On prend souvent l'apôtre Paul pour un moralisateur qui prêche l'ascèse et condamne tout ce qui a trait au corps. Or pour Paul, le corps et la chair sont deux choses très différentes. Le corps est positif, essentiel, alors que la chair est la partie de notre corporéité qui peut nous rendre esclaves. Ce que la chair désire, ce n'est pas d'abord le plaisir, c'est d'être rassurée, souvent au détriment de soi et des autres. Le problème n'est pas le plaisir mais la peur.  > Lire la suite du texte

Message donné le 4 août 2013 dans l'église française de Berne,
inspiré des lectures suivantes:
  • Proverbes 30,5-9
  • Galates 5, 13-18
  • Luc 12,22-34

Aucun commentaire :

Publier un commentaire