27 mars 2016

La pierre a été roulée de côté


Selon les manuscrits les plus anciens, l'évangile de Marc s'arrête sur le mutisme des femmes et leur fuite devant le tombeau vide: elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur! L'émotion qui domine ce récit n'est pas (encore) la joie de Pâques, mais la peur sous toutes ses formes. Une peur qui nous aide peut-être à comprendre les nôtres, et à les surmonter!

Prédication de Pâques, 27 mars 2016, Berne

Lecture: Marc 16,1-8

Aucun commentaire :

Publier un commentaire